Les tests antigéniques moins sensibles à Omicron, met en garde la FDA

Les études préliminaires sur les performances des différents tests de diagnostic du SARS-CoV-2 suggèrent une sensibilité réduite des tests antigéniques face au variant Omicron.


Dans un communiqué du 28 décembre, la Food And Drug Administration, l'autorité sanitaire américaine, met en garde contre la possibilité d'un risque accru de faux négatifs avec les tests antigéniques en cas de contamination au variant Omicron. Si les tests menés précédemment avec des échantillons de virus inactivé ont permis de démontrer que les tests antigéniques disponibles sont capables détecter Omicron "avec des performances similaires" par rapport aux autres variants, les premières données des tests menés avec virus vivants "suggèrent que les tests antigéniques détectent le variant Omicron mais peuvent avoir une sensibilité réduite", alertent les autorités sanitaires américaines.


Alors que les évaluations se poursuivent, la FDA "continue d'autoriser l'utilisation de ces tests" conformément aux recommandations. Les tests antigéniques étant moins sensibles aux infections très précoces, si une personne suspectée d'avoir le Covid (parce qu'elle a des symptômes ou a été particulièrement exposée au virus) présente un test antigénique négatif, il est recommandé de réaliser un test RT-PCR.


Communiqué de la Food And Drug Administration, 28 décembre 2021.



0 vue0 commentaire